fbpx
Loader

Chauffeurs VTC : comment faire face à la crise du coronavirus ?

Chauffeurs VTC : comment faire face à la crise du coronavirus ?

En cette période de grave crise sanitaire, votre activité de chauffeur de véhicule VTC connaît forcément un coup d’arrêt. Les clients se font rare, à cause des risques de contamination et des périodes de confinement imposées par le gouvernement.

Ce qui fait que des milliers de chauffeurs se retrouvent complètement à l’arrêt, sans aucune activité. Néanmoins, l’état consentirai à verser une indemnité de 1500 € pour compenser ce chômage forcé. Les aides publiques doivent absolument venir en aide aux milliers de chauffeurs VTC, actuellement sans emploi. En plus de la problématique du chiffre d’affaires, vous devez rembourser en tant que chauffeur le leasing VTC (location de véhicules VTC).

Heureusement, il existe certaines aides, à la fois humaines et financières, pour les VTC en ces temps de crise. Tour d’horizon des solutions qui s’offrent à vous en tant que chauffeur VTC, dans les lignes suivantes.

Les aides disponibles pour les chauffeurs VTC pendant la période de crise

Les aides de l’Etat pour les VTC :

Concernant les aides financières, et comme dit précédemment, l’état a promis une aide de 1500 € aux micro-entrepreneurs qui subiraient une différence de -70 % de chiffre d’affaire sur une durée de 1 mois, entre cette année et l’année passée ( à compter du mois de mars ). Dans l’attente de voir s’appliquer: concrètement la mesure, vous êtes pleinement concerné en tant que chauffeur VTC.

L’aide des applications de VTC :

Heetch, entreprise Française de VTC, qui a mis en ligne une application pour les conducteurs VTC, a mis en place un fond de solidarité de 200 € pour chaque chauffeur. De quoi redonner un peu de baume au cœur aux dizaines de milliers de conducteurs VTC exerçant leur métier partout dans le pays.

La possibilité de continuer à rouler avec Uber Medics et les quelques clients restants

Enfin, un nouveau service a été mis en place durant cette période de confinement et de crise sanitaire : il s’agit d’Uber Medics. Cela vous permet de continuer à travailler, gagner de l’argent, et vous sentir utile en transport le personnel médical prioritaire sur leur lieu de travail, ou pour faire des courses, par exemple. Il faut se rappeler qu’officiellement, l’état n’a pas suspendu votre activité.

Ainsi, même si les clients se font rares, en raison du confinement, il est encore possible de s’organiser pour emmener les quelques clients restants : travailleurs médicaux, caissiers, éboueurs, travailleurs du bâtiment… De cette manière, vous limiterez l’impact de la crise sur vos revenus et pourrez faire le dos rond, jusque à ce que le confinement prenne fin. Pour finir, dites vous que cette période noire finira par s’arrêter, et que vous pourrez à nouveau reprendre votre travail sereinement, avec un joli chiffre d’affaire pour la reprise.

Le soutien humain de Drivers aux VTC

Pour finir, si vous êtes client Drivers, vous avez sûrement dû recevoir un coup de téléphone de notre part, sachez que nous sommes avec vous. En février 2020, nous avons choisi de simplifier le leasing des voitures VTC, afin d’anticiper la crise du coronavirus, et l’impact que celle-ci allait avoir sur votre travail. Vous avez évidemment notre plus grand soutien dans cette période difficile. N’hésitez pas à nous contacter si nous pouvons vous assister

 

Haut
×
Any questions?