Loader

Covid-19 et l’après confinement dans le secteur des VTC

Covid-19 et l’après confinement dans le secteur des VTC

Si l’année 2020 a été catastrophique pour tout le secteur tertiaire et naturellement, pour celui des déplacements, l’année 2021 annonce une reprise des activités.
D’une part, les mesures d’aide accordées par l’état et d’autre part, la relance économique attendue sur un plan international vont donner du tonus au secteur des véhicules touristiques avec chauffeur ou VTC.

Mesures en faveur des conducteurs VTC

A la demande des organisations et syndicats de la branche, le gouvernement les a intégrés dans le plan général d’aide au tourisme. Une aide aux chauffeurs de l’ordre de 1500 euros par mois dans la mesure où la perte du chiffre d’affaires est de minimum 50 pour cent est accordée. Il va sans dire que le plan de relance national touche également les activités de VTC.

Règles de protection sanitaire pour les conducteurs et les clients

La crise du covid-19 a imposé des règles de protection sanitaire, ces règles vont continuer à s’appliquer pour protéger tant les clients qui utilisent ce moyen de déplacement que les chauffeurs eux-mêmes. Concrètement, l’usage du gel aseptisant et désinfectant, des masques portés par les conducteurs et les passagers, des lingettes jetables à disposition sont quelques-unes des mesures qui continueront à s’appliquer. Certaines sociétés de VTC appliquent une politique de protection encore renforcée.

Une limitation des places disponibles selon le type de véhicule, la manipulation des bagages ainsi que l’ouverture des portières uniquement par le conducteur et naturellement, les mesures de distanciation qui impliquent l’interdiction pour le passager de s’asseoir à côté de celui-ci.
Dans certains véhicules, une séparation en plexiglas est installée pour une sécurité encore renforcée.

Un regain d’intérêt pour les VTC

La digitalisation massive de tous les services a pu faire craindre la chute massive des déplacements et du présentiel au niveau professionnel. Néanmoins, les professionnels du secteur pensent à une autre direction des VTC. Une « personnalisation » des prestations offertes à la clientèle a été avancée. Les clients choisiraient selon leurs exigences, dans un panel de prix et de prestations.


Les habitants des villes vont sans aucun doute, donner leur préférence au VTC par rapport aux transports en commun pour une plus grande sécurité sanitaire. Les commerces qui fonctionnent à nouveau, vont faire grimper rapidement la demande en VTC.
Le tourisme d’hiver et d’été va rouvrir ses portes et donner ainsi l’impulsion nécessaire au secteur des véhicules de tourisme.

Adaptation

Au regard de la pandémie qui a frappé très durement tous ceux qui dépendaient du tourisme, une nécessité de se recadrer professionnellement est apparue. Optimiser les services proposés à la clientèle, diversifier aussi ceux-ci mais le tout dans le cadre d’une sécurité renforcée. Les gestes barrières vont continuent à être appliqués au quotidien. Des mesures spéciales ont été créées pour inviter les passagers à respecter ces gestes, le système de détection « de port du masque buccal » en est une.

Au niveau régional, certains chauffeurs VTC ont mis en place des applications qui ont comme objectif essentiel, d’aider à surmonter efficacement la crise économique due au confinement.
On constate donc un optimisme réel doublé d’un esprit d’innovation qui promet aux professionnels des VTC, des beaux jours encore.

One Reply to “Covid-19 et l’après confinement dans le secteur des VTC”

  1. Saida

    Que du blabla les vtc galere 1500 est juste mis en place pour qu on paie nos charges c est tout

Les commentaires sont fermés

Haut
×
Any questions?